Bien commencer sa veille stratégique en 5 étapes

Quelle soit concurrentielle, technologique, réglementaire, d’image, la veille représente un atout majeur pour votre entreprise afin de détecter les menaces et les opportunités qui s’offrent à vous. Elle vous permettra ainsi d’établir votre stratégie, vous aidera à innover et à prendre vos décisions dans un environnement toujours plus riche. La mise en œuvre de votre projet est par conséquent cruciale et va déterminer le bon déroulement de votre veille stratégique. Voici les 5 étapes à ne pas négliger.

 

  1. La définition du sujet tu soigneras

 

Avant de commencer, il est important de bien identifier la ou les thématiques de votre veille en fonction de vos besoins et de votre secteur. Délimitez et hiérarchisez les sujets, ciblez le public auquel s’adresse votre veille et son objectif.

 

  1. Les sources tu identifieras

 

Une fois les besoins définis et le public cerné, il est nécessaire de cibler les sources d’informations fiables et pertinentes. (presse, sites, revues, études, contacts…) Ne négligez pas les sources internes à votre entreprise. À l’heure du digital, le web et les réseaux sociaux représentent des mines d’or pour trouver de l’information sur votre secteur d’activité ou sur vos concurrents.

 

  1. Les bons outils tu choisiras

 

Vous pouvez recevoir directement l’information (push), via des alertes ou des newsletters, ou bien la chercher (pull) via des logiciels de veille. Selon le type de veille que vous effectuez, vous privilégierez une approche qualitative en sélectionnant des sources définies (veille technologique, réglementaire) ou une approche quantitative qui vous permettra de couvrir un large spectre de sources (veille image). Gardez à l’esprit que les bons outils vous permettrons de gagner du temps que vous pourrez consacrer à l’analyse et à la diffusion.

 

  1. L’analyse tu ne négligeras pas

 

Les informations collectées, place à l’analyse, phase importante du processus de veille. Il faut sélectionner les données brutes à analyser et les traiter afin de les rendre intelligibles. L’analyse vous permettra également de faire évoluer votre veille tout au long du processus.

 

  1. La diffusion tu réussiras

 

L’information est prête à être partagée. Plusieurs formats existent : newsletters, rapports, alertes, blogs, cartographie, infographie. Il faut vous adaptez aux pratiques de votre public en trouvant le bon format et la bonne fréquence de diffusion. Soignez le design du livrable vous permettra également de valoriser l’information.

Commentaires sont fermés